Crise nucléaire

17 mars 2011 at 19 h 32 min 10 commentaires

En tout premier lieu, je tiens à dire que mes pensées vont au peuple japonais qui vit une catastrophe terrible et aux familles dans le deuil.

Mais ce n’est pas le thème de cet article.  Mon blog est censé être consacré uniquement aux savons et à la peinture et surtout pas à la politique, encore moins aux soubresauts de la politique suisse qui ne doivent pas intéresser grand monde. Mais là je ne résiste pas à la tentation de pousser un coup de gueule. Et je suppose que d’autres se reconnaîtront ici, puisque la démagogie n’est pas le propre de la politique suisse. Mais bon, je parle de ce qui me concerne.

Comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas de télé, je n’écoute que rarement la radio et j’ai trop de livres à lire pour consacrer beaucoup de temps aux journaux. Mais comme je ne suis pas complètement autiste, je suis l’actualité sur le télétext de la télévision suisse romande ou sur d’autres sites de presse sur le net.  Donc même si je suis pas très informée de ce qui se passe, j’ai quand même entendu parler de la catastrophe qui touche le Japon et comme beaucoup j’en suis les développements avec inquiétude et tristesse.

En lisant les dépêches d’agence sur un site de presse suisse, j’ai vu que tous les partis suisses s’expriment sur le nucléaire. Et j’ai vu un parti pourtant honorable, qui ne distingue pas par sa démagogie d’habitude, contrairement à un autre tristement connu en Suisse et ailleurs pour son populisme, déclarer qu’il mettait en place une commission pour étudier une sortie rapide du nucléaire.

A première vue ça pourrait être une bonne idée, mais à première vue seulement. Bien sûr que dans le meilleur des mondes cher à Candide, il n’y a pas de centrale nucléaire, donc aucun risque de ce type. Mais malheureusement, nous vivons dans la réalité et pas dans le meilleur des mondes.

Et la réalité, c’est que 40% de notre électricité est fournie par le nucléaire, que nous n’avons pas de solution de rechange dans l’immédiat, que la géographie du pays limite le développement de l’énergie éolienne, quant à l’énergie hydraulique, nous utilisons déjà le maximum possible.

Tout le monde est contre les centrales nucléaires et n’aimerait pas habiter dans le voisinage de l’une d’elle, c’est sûr. Mais sommes-nous prêt à disposer de 40% d’électricité en moins? Sommes-nous prêts à voir notre productivité baisser, notre chômage augmenter? Sommes-nous prêt à sacrifier notre confort? Et encore ça ne suffirait pas. Qui seraient les sacrifiés de ce changement?  Les adeptes de la décroissance ou de la simplicité volontaire restent très très minoritaires.

Ce qui me dérange,  ce n’est bien sûr pas que l’on réfléchisse à l’avenir énergétique du pays.  Non, c’est qu’on essaie de faire croire aux gens qu’il existe des solutions simples aux problèmes complexes, ce qui est le propre de la démagogie. Nous sommes en année électorale et je suis navrée de constater que même les partis respectables sont prêts à tout et surtout aux raccourcis fulgurants pour engranger des voix.

S’il est légitime que la population ressente une grande émotion devant le drame du Japon, les dirigeants n’ont pas à l’exploiter et faire de la surenchère. On ne peut pas gouverner un pays en faisant du cabotage à vue en fonction des évènements. Les choix de société se font sur le long terme, le plus souvent petit à petit et on n’en change pas facilement. L’idéologie du progrès qui anime nos sociétés depuis la révolution industrielle porte en germe à la fois les progrès de la médecine, l’allongement de l’espérance de vie et les catastrophes nucléaires comme Tchernobyl ou ce qui se passe en ce moment au japon. Notre mode de vie a un coût, qui est souvent exorbitant, mais sommes nous vraiment prêt à en changer avec toutes les conséquences que cela aura? De plus si nous choisissons un jour un tel virage, il devra se préparer et aura aussi un gros coût social, on ne peut pas claquer des doigts et se retrouver plongés dans le monde idéal de la petite maison dans la prairie.

En rédigeant cet article, j’ai eu envie de relire la chute de Camus, vous savez ce formidable monologue du héros Jean Baptiste Clamence qui disserte sur la faute et l’innocence perdue durant 140 pages. Il dit que « l’innocence n’existe plus, on l’a mise au placard ». Et nous où en sommes-nous de notre innocence?

Entry filed under: Papotages divers. Tags: .

Bouddha acrylique 1 Le retour

10 commentaires Add your own

  • 1. Flocréa  |  17 mars 2011 à 19 h 40 min

    Oui Pat…moi aussi en ce moment je pense très fort au Japon…quelle solution avant nous ??? moi j’ai pas des années d’études derrière moi…mais si seulement cela pouvait juste nous réfléchir sur le superflue et pas vraiment vital….je crois que déjà on ferait un petit pas vers un monde meilleur…..enfin c’est vrai que c’est un grand débat……
    je t’embrasse bien fort Pat

    Répondre
  • 2. Zsa Zsa  |  17 mars 2011 à 19 h 51 min

    tu as l’oeil pour débusqer les profiteurs de troubles…c’est ce que je disais à mon mari qui s’étonnait: regarde la France, ils veulent enlever le nucléaire!
    non, on est aussi en pré période éléctorale, tout est bon à prendre…un vrai changement n’est pas pour demain…ce n’est pas ce qu’ils veulent en nous parlant comme ils le font…juste des voix.
    je t’embrasse et merci pour cette article, il y a des jours comme ça où on ne peut pas parler que de savon…

    Répondre
  • 3. titemarie  |  17 mars 2011 à 19 h 53 min

    Merci Pat, tu as exprimé ce que je pense, il faut bien sur réfléchir en attendant de pouvoir s’en passer à les rendre le plus sur possible.
    Les alternatives ne sont pas légions et je dois dire que d’avoir un paysage d’éoliennes ne m’enchante guère malgré tous.
    et l’exemple de l’allemagne qui choisi le charbon qui augmente le problème de l’ozone et qui se fournit aussi sur l’électricité nucléaire des autres ne me semble pas top non plus.

    gros gros bisous ma Fée.

    Répondre
  • 4. nansou  |  18 mars 2011 à 9 h 24 min

    très vaste sujet que tu abordes là Pat !
    Sortir du nucléaire a un coup énergétique, économique et social important, rester dans le nucléaire de même… Donc de toute façon, il faudra prendre des décisions rapidement !

    Répondre
  • 5. Solange  |  18 mars 2011 à 14 h 50 min

    C’est tout à fait vrai.

    Répondre
  • 6. bécassouine  |  19 mars 2011 à 9 h 59 min

    Bien sûr que tout ce que tu écris est vrai,mais quelle solution immédiate ? moi aussi je peste et le mot est faible quand je vois les récupérations politiques suite à cette catastrophe d’une ampleur indéfinissable.
    Pour l’instant mes idées sont complétement dirigées vers le peuple japonais
    bon courage à eux et bon weekend à vous tous
    biz et A+
    Kenavo

    Répondre
  • 7. sandrine  |  19 mars 2011 à 22 h 10 min

    blabla, baratin, boniment : la fonction première des politiques. Et pour mettre leur vitrine en lumière les médias, nos chers médias.
    Toute cette semaine en France ils ont été ,tous, particulièrement détestables.
    Perso ils me font plus peur que le nucléaire (c’est pour dire!)

    Et pendant qu’ils font campagne, qu »ils vendent leurs torchons, il y a des milliers de japonais qui meurent de faim et de froid … je suis écoeurée!

    Répondre
  • 8. La chuchoteuse  |  19 mars 2011 à 23 h 07 min

    C’est sûr , ce n’est peut-être pas le bon moment de lancer ce débat , mais il faudra bien se poser les vrais questions un jour . Depuis Tchernobyl , une fois l’effroi passé , la réflexion n’a pas été poussée bien loin ! Les centrales des pays de l’est sont pour certaines des bombes en puissance et que fait-on ? Je crois pour ma part qu’il va falloir changer nos habitudes d’enfants gâtés , si on ne veut que ça nous explose un jour à la figure . As-t-on besoin de tous ces appareils électriques ? Je n’ai ni mobile , ni portable , ni congélateur , ni micro-onde , ni lave vaisselle , ni sèche-linge . Je mange le plus souvent cru ( en plus c’est meilleur pour la santé !) et il n’y a qu’une voiture dans le garage . J’ai fait des choix depuis longtemps ( bien avant la mode écolo ! ) et je suis la plus heureuse des femmes ! Ma grand-mère – et ce n’est pas si loin – faisait 1 kilomètre à pied , pour aller chercher de l’eau au puits . Elle n’avait pas de machine à laver et avait pourtant 5 enfants . Je ne l’ai jamais entendu se plaindre . Jusquà sa mort ( 84 ans ) elle était très gaie .Il faut dire qu’elle avait connu les privations de la guerre , alors après … A force de se créer de faux besoins , on est de plus en plus insatisfait et malheureux ! je ne sais pas si vous avez remarqué , mais les gens vraiment gais , ça ne courent plus les rues et pourtant , quand on a la santé et un boulot acceptable , je ne vois pas de quoi on a le droit de se plaindre …  » Qui se contente de peu , ne craint rien . » Lao Tseu .-°° Allez , j’arrête là . Bon dimanche à vous tous . Profiter de la nature à pied ou en vélo , car la véritable autonomie , ce n’est pas la voiture mais c’est de pouvoir marcher . Qu’on se le dise ….

    Répondre
  • 9. claude  |  29 mars 2011 à 10 h 20 min

    je viens de découvrir un site qui pourrait t’intéresser à moins que tu le connaisses déjà !
    http://byreo.canalblog.com/

    bonne journée et gros bisous

    Répondre
  • 10. La chuchoteuse  |  1 avril 2011 à 20 h 33 min

    Alors Pat , plus de tableaux ? J’espère que tu te portes bien et que très bientôt tu vas nous surprendre avec une de tes nouvelles créations . Ou , peut-être es-tu très occupée par tes marchés ?
    Je t’envoie un panier plein de bises . Passe un très bon week-end et à bientôt .

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :