Sors de ce corps William, de David Safier

20 janvier 2012 at 6 h 06 min 1 commentaire

J’ai découvert récemment l’autre livre de David Safier dont je vous ai parlé il y a peu (Jésus m’aime). J’ai découvert ce livre sur Hellocoton et je suis tombée immédiatement sous le charme de cet auteur. Je ne sais plus quelle bloggeuse en a parlé parmi les blogs auxquels je suis abonnée et je ne peux donc pas vous donner le lien exact.

J’ai découvert hellocoton il y a quelques semaines et j’aime beaucoup ce réseau social de blogs. Il y en pour tous les goûts, cuisine, mode, création, photo etc Il y a surtout une merveilleuse catégorie « littérature » dans laquelle j’aime aller fureter, j’y voyage vers des contrées inconnues d’où je ramène force trésors. Les revues et journaux littéraires parlent surtout de l’actualité, mais les blogs permettent de découvrir toutes sortes de livres plus anciens  ne figurant plus sur la liste des best seller. Toutefois, une chose m’étonne toujours dans mes ballades quotidiennes sur les blogs dédiés à la passion de lire: ce sont les PAL (comprenez les « piles à lire »). Certaines personnes ont une liste comprenant des dizaines voire des centaines de livres à lire. Il me semble que de telles listes tuent la spontanéité. Certes j’ai une idée des 4 ou 5 prochains livres que je lirai, mais avoir une liste de 235 livres m’effraie et me semble tout à fait insensé, car ce type de listes ne fait que s’allonger sans cesse.  J’ai aussi un avis très mitigé sur les challenges, aussi très à la mode sur ces blogs. Je ne conçois pas la lecture comme un marathon pour battre des records mais plutôt comme un voyage dans lequel il est impératif de prendre le temps d’admirer le paysage. Mais bon il s’agit sans doute d’un effet de génération: Ces bloggeuses sont en général bien plus jeunes que moi et à leur âge on croit encore avoir l’éternité devant soi.

Grâce à hellocoton, j’ai aussi pu participer à un autre partenariat dont je vous parlerai bientôt car je dois recevoir le livre d’ici une semaine. Il s’agit de fantasy.

Revenons en à Safier, qui nous propose un merveilleux portrait de femme. Marie de Jésus m’aime est déjà une magnifique héroïne de notre époque. Mais dans son dernier roman, l’auteur fait encore plus fort. Son roman est plus abouti et Rosa est un portrait de femme de notre époque très réaliste dans lequel chacune peut reconnaître une part d’elle-même.

Le texte est plein d’humour, on ne s’ennuie pas un instant et on peine à lâcher le livre tant qu’il n’est pas fini. Rosa est une partie de nous-même(qu’on aimerait bien ignorer), même si au début le personnage nous semble vraiment caricatural.

C’est l’histoire d’une rédemption, narrée sous forme de fable et aussi une réflexion passionnante sur ce qu’est l’âme et ce qui fait l’unicité d’une personne. Et tout cela avec beaucoup d’humour et de légèreté, il n’y a aucune lourdeur dans ce texte.

Rosa est une institutrice mécontente de son sort, elle n’aime pas son métier et surtout elle a perdu son grand amour Jan. Lors d’une soirée entre instituteurs trop arrosée, elle a embrasé et tripoté un de ses collègues coureur de jupons, au moment où Jan venait la chercher.  Ils rompent et au début du roman Rosa se saoule et fait une tentative désespérée de reconquérir Jan qui va épouser Olivia 3 jours après.  Tentative qui échoue lamentablement. Rosa fait le bilan de sa vie et la trouve complètement ratée, elle se souvient avec nostalgie de son rêve d’adolescente d’écrire des comédies musicales, que son prof avait froidement douché.

Désespérée, elle accepte l’invitation de son collègue qui la courtise depuis très longtemps, décidée à s’offrir une aventure d’une nuit. Il lui offre une soirée au cirque et lui avoue son amour. Rosa le remballe lui disant qu’elle cherche juste une aventure. Elle se sent encore plus humiliée de ne pas réussir ce simple petit projet. Lors du spectacle, le magicien Prospéro propose un numéro dans lequel il fait découvrir à un spectateur qu’il était Buffalo Bill dans une autre vie. Rosa se sent interpellée par le magicien et va le voir à la fin su spectacle. Arrivée devant sa roulotte, elle voit en train de payer Buffalo Bill.

Elle est passablement alcoolisée et se sent trahie par le magicien pour une raison qui lui échappe. Propéro la voit et l’invite à venir dans sa roulotte. Il lui révèle que son faux numéro est destiné à appeler ceux qui ont besoin de lui, il a pour mission d’aider les autres à résoudre leurs problèmes en leur permettant de voyager dans leur passé. Rosa lui dit que son grand problème est l’amour. Propéro l’hypnotise et lui dit que quand elle reviendra dans le présent, elle saura ce qu’est le vrai amour.

Rosa se réveille ensuite dans le corps de Shakespeare en personne. Ils vivent diverses aventures au terme desquelles ils seront guéris de leurs blessures intérieures et sauront tous deux ce qu’est le vrai amour. Fort de ce constat, ils continueront leur vie dans la joie et l’épanouissement.

Les aventures de Rosa et Shakespeare sont palpitantes, il n’y a aucun temps morts et pourtant c’est un récit très spirituel derrière son humour, une vraie leçon d’optimisme.

Je ne vous dévoile pas le fin mot de l’histoire, mais chaque femme peut se reconnaître à la fois dans la Rosa du début et dans celle de la fin du livre. C’est toujours la même, mais elle a progressé à grands pas sur le chemin de la vie. Chaque être humain est appelé à suivre ce chemin et on se situe tous quelque part sur cette route.

J’ai rarement lu un livre aussi drôle et aussi léger avec un message si profond Comme quoi les messages très spirituels peuvent être délivrés avec beaucoup d’humour.

Publicités

Entry filed under: Lectures.

Encore un lion Peinture abstraite

Un commentaire Add your own

  • 1. cannella  |  20 janvier 2012 à 14 h 29 min

    Sais-tu que tu écris et décris tellement bien tes lectures qu’à chaque fois j’ai envie de les lire, même quand à toi, ils ne te plaisent pas vraiment ! Donc bravo ma critique littéraire préférée et douce fin de semaine ♥

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :