Bonne nuit mon amour, d’Inger Frimansson

8 mars 2012 at 6 h 09 min 2 commentaires

Je vous présente le premier des deux livres de février reçus dans le cadre du jury du prix des lecteurs du livre de poche. Cet ouvrage  a reçu le prix du meilleur roman noir suédois.

Heureusement qu’il est écrit « thriller » sur la couverture, car sinon je n’aurais pas du tout eu l’impression de lire un roman qui entre dans cette catégorie. Le livre est divisé en 3 parties. Les 260 premières pages (sur 410 au total) nous racontent la vie de Justine Dalvik, et dans cette première partie, on doute fortement de se trouver dans un thriller, on est plutôt dans un roman classique.

Justine avait tout pour être heureuse, ses parents s’aiment et son père est un riche industriel suédois, ils vivent dans une belle maison au bord d’un lac. Mais sa mère meurt alors qu’elle a 3 ans et depuis ce moment là, sa vie devient un enfer: son père se remarie avec Flora, sa secrétaire, qui n’aime pas sa belle-fille. Il continue à gâter et à protéger Justine, mais il ne se rend pas compte que Flora maltraite la fillette dès qu’il a le dos tourné, Justine espère en vain qu’il finira par ouvrir les yeux. A l’école, elle est le souffre-douleur de sa classe et tout particulièrement de Jill et Bérit, qui ont l’imagination aussi perverse que Flora pour la faire souffrir. Au début de son adolescence, elle trouve du réconfort auprès d’un vieux bucheron, elle le séduit et tombe enceinte. Ses parents cachent sa grossesse, refusent de la conduire à l’hôpital et son bébé prématuré mourra au bout de quelques jours faute de soin.

Justine continue de vivre avec ses parents, son père meurt d’une crise cardiaque et les deux femmes s’enferment dans un huis clos marqué par la haine. Justine est complètement sous l’emprise de Flora et ne réussit rien dans sa vie. Flora a une attaque et restera à l’hôpital   durant plusieurs années. Justine adopte un oiseau, vit seule dans sa maison et continue à rendre visite à sa belle-mère.

Un jour chez le dentiste, elle rencontre Nathan, il est le premier homme à s’intéresser à elle depuis le bucheron 30 ans auparavant. Elle en est éperdument amoureuse.  Lorsque Nathan crée une entreprise de tourisme-aventure et part en Malaisie pour explorer la jungle avec un groupe de clients, elle veut absolument l’accompagner.

La deuxième partie commence justement au début de ce voyage, très difficile pour Justine. Elle finit par se rendre compte que Nathan a quelqu’un d’autre dans sa vie. Dès lors sa vengeance sera implacable avec tous ceux qui l’ont fait souffrir si longtemps.

J’ai aimé ce livre sans pour autant y voir un coup de coeur. Tout au long de la première partie, on attend qu’il se passe quelque chose qui n’arrive jamais et ce uniquement parce qu’ il est écrit thriller sur la couverture. J’ai plutôt eu l’impression d’un roman classique, il y a peu d’action, sauf à la fin. C’est le portrait d’une enfant humiliée et martyrisée qui deviendra une femme marginale et instable, qui vit solitaire avec un oiseau comme animal de compagnie. J’avoue avoir de la peine à comprendre comment ce livre a pu recevoir le prix du meilleur roman noir suédois. Et je suis aussi étonnée qu’il figure dans la sélection du prix des lecteurs du livre de poche dans la catégorie polar, je l’aurais plutôt mis dans la catégorie littérature générale.

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Portrait de Zorro Sauver sa peau, de Lisa Gardner

2 commentaires Add your own

  • 1. Estellecalim  |  8 mars 2012 à 11 h 45 min

    J’ai lu les deux tomes mais dans le désordre, et quand tu lis le 2e en premier, c’est vraiment un thriller parce qu’on ne sait pas qui a fait quoi. Comme tu le lis dans le bon sens, du coup, tu auras les réponses pour le tome 2, et cela risque aussi d’être moins « thriller » que prévu. Mais j’avais vraiment passé un bon moment🙂

    Répondre
  • 2. cannella  |  8 mars 2012 à 13 h 41 min

    Je pense exactement la même chose que toi. Et j’ajouterai pour moi que je n’ai pas aimé l’ambiance du livre et que je n’ai pas trouvé les personnages attachants. Je trouve que ça met du temps à démarrer et qu’au final, il n’y a rien au bout. Il ne porte pas bien son nom de thriller.
    MAIS
    Merci ma Pat de me l’avoir fait découvrir … Merciiiiii ♥

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :