Sauver sa peau, de Lisa Gardner

11 mars 2012 at 6 h 07 min 2 commentaires

Ce livre est le deuxième du mois de févier proposé dans le cadre du jury du prix des lecteurs du Livre de poche.

Je n’ai eu aucune difficulté à faire mon choix pour le vote.  Si j’ai apprécié le premier, j’ai adoré celui-ci. C’est un de ces super thrillers, bien effrayants, de ceux qui vous font vérifier 3 fois que votre porte est bien fermée à clé avant d’aller vous coucher, que personne ne vous suit dans le parking souterrain etc. J’aime beaucoup ce genre d’ambiance.

Depuis l’âge de 7 ans, Annabelle a pris l’habitude de vivre dans différentes villes, sous de fausses identités.  Un jour, en rentrant de l’école, elle a trouvé ses parents qui l’attendaient dans le salon avec 5 valises, ils sont partis pour la Floride commencer une nouvelle vie sous une autre identité. Et la scène s’est répété des années durant, la famille a vécu en cavale de villes en villes à travers les USA.  Sa mère ne supporte plus cette pression, sombre dans l’alcoolisme et meurt alors qu’Annabelle n’a que 14 ans. A l’âge de 18 ans, elle revient avec son père à Boston, il sera renversé par un taxi 4 ans plus tard. Il a appris l’autodéfense à sa fille, mais ne lui a jamais donné aucune explication. Annabelle en a conclu que son père était un fou paranoïaque et ne lui a jamais pardonné son enfance déracinée. Installée dans un petit appartement avec sa chienne Bella et âgée de 32 ans, Annabelle a crée une petite entreprise de confection de rideaux sur mesure et travaille comme serveuse au Starbuck du coin. Elle essaie de se reconstruire une vie normale mais un jour tout bascule à nouveau quand elle lit dans le journal qu’on a trouvé un cadavre à son nom, Annabelle Granger.

La police est sur les dents, 6 cadavres momifiés de fillettes viennent d’être découverts  dans le parc d’un ancien hôpital psychiatrique abandonné. Les policiers hésitent à croire Annabelle, qui ne peut avancer aucune preuve de son histoire.

Le commandant D.D Warren (une femme) et le capitaine Bobby Dodge se lancent dans une enquête haletante, mais il faut faire vite car l’assassin est bien décidé à tuer Annabelle 25 ans après sa fuite en Floride.

Les pistes se croisent, les tueurs potentiels sont légion, les rebondissements multiples, nous voici embarqués dans un formidable polar impossible à lâcher avant la dernière page. Moi qui ai lu de nombreux ouvrages de cette catégorie, je trouve que celui-ci est un des meilleurs que je connaisse.

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Bonne nuit mon amour, d’Inger Frimansson Justice dans un pays de rêve, de Malla Munn

2 commentaires Add your own

  • 1. claude  |  11 mars 2012 à 14 h 31 min

    eh bien dis donc ça doit être palpitant à lire ! du coup tu me donnes envie de le lire !
    mais la grande question est : est ce que je pourrais encore remonter du garage de nuit après avoir parqué la voiture ??
    c’est presque une question existentielle ! lol
    gros bisous

    Répondre
  • 2. cannella  |  11 mars 2012 à 19 h 57 min

    Je ne l’ai pas encore lu ! Donc je donnerai mon opinion plus tard !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :