United victims, d’Elsebeth Egholm

17 mars 2012 at 6 h 21 min 1 commentaire

Même si la mode est en ce moment aux polars scandinaves, je n’en avais lu qu’un seul jusqu’à présent (Bonne nuit mon amour, présenté il y a peu). Je viens d’en découvrir un deuxième . Il est très différent des polars américains dont j’ai l’habitude. Il s’agit du premier d’une série déjà culte en Scandinavie, mais ce livre vient de sortir en français aux éditions 10 X 18.

L’auteur est danoise et son roman se passe dans une ville du Juttland.

Dicte Svendsen est journaliste. Un jour elle reçoit un dvd montrant une exécution à la mode d’Al-Qaïda, l’envoi lui est adressé personnellement. Sur film, on voit un personnage avec des vêtements arabes qui décapite un Occidental. Bien entendu cet évènement fera les gros titres du journal du lendemain, Dicte confie le film au commissaire Wagner, un de ses amis.

Bo, l’ami de Dicte est photographe au même journal. Il arrive à identifier le lieu du crime, qui est une île voisine.  Ils s’y rendent tous les deux, mais la police les a devancés et découvre le corps de la victime. Le lendemain, la revendication arrive au journal, toujours adressée à Dicte.

La police est sur les dents, les services secrets s’en mêlent, toute la presse titre sur l’arrivée au Danemark du terrorisme islamique, les banlieues s’embrasent. Une autre exécution a lieu en Angleterre avec les mêmes revendications.

Tout désigne Al-Qaïda, pourtant Dicte comprend que ces crimes ont un lien avec un passé qu’elle veut absolument oublier. Elle mène l’enquête parfois avec la police, parfois contre elle et finit par reconstituer un puzzle bien surprenant.

Dans ce livre il n’y a pas de super héros ou de super enquêteur, juste des gens ordinaires qui font leur boulot au mieux de leur conscience et se débattent tous dans les difficultés de leur vie quotidienne.  Leurs couples ne vont pas bien, ils veulent oublier leur passé ou n’arrivent pas à se remettre d’un deuil. J’ai beaucoup aimé cet aspect de l’histoire, très différent de ce qu’on voit souvent dans les polars américains. Les héros blessés de ce livres sont très attachants. Les rebondissements ne sont pas subits et inattendus, mais on suit une enquête complexe et on voit la solution se dessiner peu à peu.

Ce livre interroge aussi nos sociétés sur son identité, sur l’intégration des immigrés et ses misères cachées, c’est aussi une réflexion sur la justice, la vengeance et le poids du passé. Une très belle découverte .

Publicités

Entry filed under: Lectures.

Justice dans un pays de rêve, de Malla Munn Brioche aux graines

Un commentaire Add your own

  • 1. titemarie  |  17 mars 2012 à 9 h 04 min

    Moi qui ne met pas souvent de messages sur tes livres présentés là j’ai eu envie de te lire et encore plus de me trouver ce bouquin, un polar comme je les aime et la mode suédoise me plait bien.

    Bisous ma fée.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :