Vengeances romaines, de Gilda Piersanti

26 mars 2012 at 6 h 01 min 1 commentaire

Je vous présente un polar italien qui vient de sortir.

Concetta Noblile, une veuve sans histoire disparaît un jour de Nouvel An. Sa fille Adriana, employée de banque signale sa disparition au bout de 4 jours à la police. Les deux femmes se sont disputées lors du Réveillon et Adriana pense que sa mère est partie en voyage durant quelques jours pour la punir comme elle l’a déjà fait, mais jamais plus de 4 jours. La police ne prend pas l’affaire très au sérieux et laisse les choses traîner durant plusieurs mois.

Sylvia Di Santo est inspectrice à Rome, elle est amoureuse de Magda, une jeune Roumaine qui travaille comme badante (fille au pair) chez la veuve Orsini. Magda est venue de Roumanie après que sa mère, qui travaillait aussi comme employée de maison,  ait disparu un an avant la veuve Nobile. Magda ne veut pas avertir la police et préfère régler le problème toute seule avec l’aide de son amie dont elle utilise les sentiments à son profit. Sylvia enquête sur cette disparition en plus de son travail ce qui lui vaut des reproches de sa hiérarchie, en particulier de sa partenaire Mariella De Luca..

Nous suivons aussi Oreste et Immacolata, un couple de personnes âgées pas aussi tranquilles qu’on pourrait le croire. Ils sont les personnages les plus surprenants et les plus attachants du roman

L’enquête sur la disparition de la veuve  Nobile stagne et finit par être confiée à Sylvia et Mariella. Les deux inspectrices sont le pivot du roman qui révèlera  de sombres histoires de familles, des malversations financières et le souvenir douloureux des années de plomb.

Le livre est divisé en 3 parties, elles-mêmes sous divisées en en courts chapitres qui rendent la lecture très agréable.

Un petit bémol: Au début du roman, un chapitre est consacré à chacun des groupes de personnages et il est assez difficile d’entrer dans l’histoire qui paraît tout d’abord très décousue, puis les éléments se mettent en place et le livre devient passionnant. L’enquête est inachevée et si le lecteur connaît la totalité de l’histoire des personnages, les deux inspectrices se focalisant sur l’affaire Nobile passent à côté du reste, laissant quelques assassins en liberté.

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Le chemin des faux serments, de Denis Lépée La prophétie Charlemagne, de Steve Berry

Un commentaire Add your own

  • 1. claude  |  26 mars 2012 à 14 h 00 min

    coucou ma chère amie !!
    j’ai fini le Golem !!! j’ai bien aimé et l’ai lu d’une seule traite. bon j’avoue il n’est pas gros comme livre et se lit très facilement.
    Je me suis expliquée avec la miss et lui ai dit ma façon de penser car elle m’a appelée vendredi.
    je te souhaite une bonne journée. gros bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :