Bleu comme la peur, d’Ann Cleaves

1 novembre 2012 at 16 h 30 min Laisser un commentaire

Vous retrouvez cette chronique et bien d’autres ici.
Nous retrouvons l’inspecteur Jimmy Perez ( Blanc comme la nuit), un policier écossais. Il est en vacances et retourne à Fair Isle, son île natale dans l’archipel des Shetland, afin de présenter Fran sa fiancée à ses parents. Ils y arrivent dans un vieux coucou et Fran est morte de peur. Le mauvais temps s’abat sur l’île dès leur arrivée, avant de se transformer en une terrible tempête.

Les tourtereaux s’installent chez les parents de Jimm,  ils désirent visiter l’île mais le mauvais temps les cloue à la maison. Mary, la mère de Jimmy leur a organisé une soirée de fiançailles pour le surlendemain de leur arrivée. Fran apprécie l’attention et se prête au jeu. La soirée aura lieu au centre ornothologique, qui occupe les anciens locaux du phare. Jane, la cuisinière est très réputée pour ses bons petits plats et désormais les insulaires organisent leurs soirées festives au centre.

Comme la tempête menace, une partie des pensionnaires du centre sont partis par le dernier bateau, mais quelques un sont restés coincés sur l’île. Ce sont des ornithologues amateurs et passionnés venus observer les oiseux rares. La soirée de fiançailles offre une distraction agréable  aux insulaires et aux pensionnaires du centre. Maurice, le directeur et sa femme Angela aident la cuisinière et la soirée est une réussite. Fran est heureuse de l’accueil des habitants, Jimmy hésite à revenir pour de bon sur son île et reprendre une ferme. Le seul accroc de la soirée est provoquée par Poppy, la fille adolescente de Maurice, qui déteste sa belle-mère et lui jette sa bière au visage après qu’Angela ait refusé de lui servir un verre de plus.

Jimmy et Fran rentrent enchantés de la soirée, mais au petit jour, James le père de Jimmy vient le réveiller en catastrophe car un meurtre a eu lieu au centre ornithologique. Jimmy découvre Angela avec un couteau planté dans le dos et des plumes dans les cheveux. Bien sûr, personne ne sait rien. Jimmy ne peut pas demander d’aide car la tempête empêche tout bateau ou avion de venir à Fair Isle.

Commence donc un huis clos entre les témoins et Jimmy au centre. L’enquête avance très lentement, l’inspecteur recoupe les éléments et les témoignages. Poppy a agressé Angela la veille, est-elle seulement une adolescente  en crise ou une meurtrière?

Nous suivons aussi les balades des ornithologues qui se passionnent pour un cygne américain venu passer quelques jours à Fair Isle. Fran finit par s’ennuyer, la tempête énerve tout le monde et l’enquête piétine. Au bout de quelques jours, Jimmy retrouve un deuxième cadavre et les évènements commencent à se précipiter jusqu’au drame final.

Nous avons là un polar classique, l’enquête est lente et minutieuse, elle semble piétiner longtemps. De même, le meurtre d’Angela n’a lieu que le troisième jour des vacances de Jimmy. Ann Cleeves prend tout son temps, nous ne sommes dans un roman au rythme échevelé et plein de rebondissements, mais plutôt dans une enquête qui fait penser au feuilleton Colombo.

L’auteur nous décrit par le menu la vie sur l’île et l’obsession des ornithologues. Le suspense est bien préservé et ce n’est qu’à la fin qu’on comprend qui est l’assassin. Jimmy ouvre de fausses pistes auxquelles on ne croit pas beaucoup car les choses seraient trop simples. Et si on devine finalement qui est le tueur, le mobile ne nous apparaît pas.

Ce n’est pas le meilleur polar que j’aie lu, mais il m’a fait passer un moment très agréable.

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Les treize mondes, de Claire Ponard Un petit concours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :