La vie à se partager, de Danielle Beck et allii

4 janvier 2013 at 6 h 41 min 1 commentaire

Une fois n’est pas coutume, je vous mets ici aussi la chronique de ce livre, réalisé pour Les Chroniques de l’Arc en ciel car son intérêt dépasse largement le public chrétien. En France, il est diffusé par les éditions Olivétan.

Encore un gros coup de coeur pour ce magnifique livre.

Il s’agit d’un recueil de témoignages de la directrice et de membres de l’équipe de Rive-Neuve, l’un des centre de soins palliatifs les plus connus de Suisse romande. La directrice, Danielle Beck y raconte l’histoire de la création de la maison et son évolution au cours des vingt premières années de son existence (1988-2008).

Différents membres du personnel prennent la parole: le cuisinier, une des veilleuses, des bénévoles et deux infirmières (qui ont rédigé de nombreux chapitres). C’est un livre impossible à résumer, mais à lire absolument.

Dans de courts chapitres, chaque personne parle de son expérience à Rive-Neuve et d’un patient en particulier dont le souvenir l’a marquée. Par petites touches pleines d’émotion, on découvre l’univers des soins palliatifs. La maison se veut avant tout lieu de vie et non antichambre de la mort, car dans cette optique, la mort fait vraiment partie de la vie. Comme toutes les structures de ce genre, Rive-neuve refuse les pratiques d’EXIT, il n’est pas question d’interrompre la vie, mais de la vivre jusqu’au bout le mieux possible. La fin de vie est encore la vie et il importe de permettre aux patients de la vivre au mieux. Un accompagnement de qualité est mis sur pied pour entourer les malades et leur permettre d’accomplir leur destinée jusqu’au bout. Ils sont écoutés et le maximum est fait pour leur permettre de réaliser leurs derniers souhaits. Il s’agit quelques fois de choses simples, comme cette dame qui voulait sortir sur la terrasse ou de choses plus complexes comme retrouver un enfant né hors mariage et abandonné ou perdu de vue depuis des décennies.

Certains patients sont particulièrement difficiles et aigris (les 3 chapitres intitulés JOB I,II III), mais l’équipe trouve des solutions qui leur conviennent.

Il ressort de tous ces témoignages des portraits très touchants et une optique de soin qui prend en compte l’être dans toutes ses dimensions. L’approche n’est pas religieuse, mais hautement spirituelle. Les infirmières se sentent confirmées dans leur croyance en un au-delà grâce à leurs expériences.

Ce très beau livre intéressera toutes les personnes désireuses de réfléchir au sens de la vie, de notre finitude et toutes les personnes qui travaillent dans le domaine des soins en général.

 

Références

Edition: Ouverture

Parution: 2012

Nombre de pages: 144

ISBN: 978 2884 131940

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Le complot Romanov, de Steve Berry Héritage, d’Anna Shevchenko

Un commentaire Add your own

  • 1. claude  |  4 janvier 2013 à 13 h 53 min

    ça fait vraiment envie de le lire !
    gros bisous et bonne journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :