Le codex maya, d’Adrian D’Hagé

17 janvier 2013 at 1 h 46 min Laisser un commentaire

Encore un roman qui ravira les amateurs de thrillers ésotériques.
Le livre commence dans les années 1930 en Allemagne. Les nazis qui s’intéressaient beaucoup à l’ésotérisme et ses secrets veulent mettre le main sur un ancien codex maya qui parlerait d’une race aryenne supérieure. Pour ce faire ils ne trouvent pas mieux que le Professeur Lévi Weiznann, un archéologue juif spécialiste de la civilisation maya. C’est l’occasion pour le lecteur de plonger dans les horreurs de cette période noire de l’Histoire. Himmler veut à tout prix retrouver ce document, mais sans succès.
De nos jours, Aleta Weizmann, petite-fille du précédent et elle aussi archéologue se lance également à la poursuite du fameux codex maya. Elle détient plusieurs secrets et désire aussi enquêter sur le passé de sa famille.Elle nous emmène dans un voyage haletant à travers l’Allemagne, l’Autriche et le Guatémala à la poursuite du fameux codex. Bien entendu sa quête dérange certaines organisations et un tueur est lancé à ses trousses par la CIA. Curtis a des doutes sur la nécessité de tuer la jeune archéologue censée menacer la sécurité nationale. Il mène sa propre enquête sur Aleta et le codex, qui l’amène à se ranger du côté de la jeune femme et à l’aider.Le fameux livre contient un secret qui pourrait sauver l’humanité. La quête d’Aleta et de Curtis est palpitante et semée d’embûches, le lecteur se demande s’ils s’en sortiront vivants et s’ils parviendront à découvrir le fameux livre.
Les personnages sont très attachants et très complexes. Adrian d’Hagé  a travaillé ses personnages, on est loin de la caricature. Idem pour la poursuite du codex à travers le temps, cette quête est un grand classique du thriller ésotérique, plein de rebondissements et de suspense qui nous rappelle Dan Brown ou Steve Berry.
Même si le thème de la prophétie maya n’est pas un sujet très original en 2012, Adrian d’Hagé a su tirer son épingle du jeu en liant ce thème à la période nazie et en nous faisant réfléchir sur l’enjeu des luttes de pouvoir qui divisent les hommes depuis toujours et sur les catastrophes écologiques qui menacent la planète par notre faute. Un livre qui ravira les amateurs du genre et qui mérite un grand coup de coeur.

Codex maya

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Héritage, d’Anna Shevchenko Diptyque marseillais, de Franz-Olivier Giesbert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :