A travers temps, de Robert Charles Wilson

17 juin 2013 at 6 h 56 min Laisser un commentaire

Chronique réalisée pour les Chroniques de l’Imaginaire.

Voici un très beau roman, également surprenant et original. Je lis peu de science-fiction et je connais très peu ce genre, mais ce roman m’a beaucoup plu. Par certains côtés, il m’a fait penser à certains livres de Stephen King, dans le sens que ses histoires semblent nous parler d’un monde campagnard très ordinaire avec des personnages ordinaires et tout à coup le surnaturel déboule sans crier gare.

Le roman commence très fort, nous sommes en 1979 et Ben Collier, voyageur temporel de son état jardine devant sa maison quand un homme en armure dorée, surgi du vingt et unième siècle et armé jusqu’aux dents l’abat dans son jardin.

Dix ans après, Tom Winter revient dans la région après des années d’absence et achète la maison de Ben, sans savoir ce qui s’y est passé. Tom est un héros, ou plutôt un anti-héros de notre époque. Il a perdu ses parents jeune, il est parti faire des études d’ingénieur et s’est marié avec une militante écologiste. Puis tout s’effondre, il perd son travail, sa femme et revient traîner sa déprime dans sa ville natale. Il devient vendeur de voitures et essaie de reconstruire sa vie. Il se passe des évènements mystérieux dans sa maison et Tom découvre un tunnel temporel qui le mène à New York en 1963. Mais le tueur du futur rôde aussi dans les couloirs du temps et la chasse à l’homme s’organise.

L’intrigue est bâtie autour de Tom Winter, le héros du livre. L’auteur place l’humanité des personnages au centre du roman et ceux-ci sont très touchants, pleinement réussis. L’intrigue temporelle est réaliste et crédible. Tom échappe à la tentation de vouloir changer l’avenir en manipulant le passé. Les personnages paraissent très réels, on a l’impression de partager leur vie et l’extraordinaire du voyage temporel est présenté de manière telle qu’on y croit facilement. Par ailleurs, ce roman est bâti comme un thriller et on est pris dans le suspense de l’histoire. L’auteur nous promène dans les méandres du temps sans jamais nous perdre. Mais derrière ce thriller temporel, il  y a toute une réflexion sur le deuil que doit mener Tom.

C’est vraiment un magnifique livre à ne pas manquer et on se demande pourquoi il a mis plus de vingt ans  pour être édité en français.

A travers temps

Entry filed under: Lectures. Tags: .

La peau de l’autre, de David Carkeet Le quadrille des Maudits, de Guillaume Prévost

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :