La femme en vert, de Arnaldur Indridason

7 juillet 2013 at 6 h 36 min 2 commentaires

Chronique réalisée pour les Chroniques de l’Imaginaire.

Ce polar a remporté de nombreux prix et il est considéré comme le meilleur livre d‘Indridason, je n’en ai jamais entendu que du bien. J’étais donc très impatiente de le découvrir et mon attente n’a pas été déçue. J’apprécie beaucoup les polars nordiques, mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de visiter l’Islande par ce biais, la majorité des auteurs étant suédois, norvégien ou danois.

Le livre s’ouvre sur une page joyeuse avec une fillette qui fête son huitième anniversaire, sa petite soeur, encore bébé, mâchouille tranquillement un nouveau jouet. Jusqu’à ce que ses parents s’aperçoivent qu’il s’agit d’un os humain. L’enquête est confiée au commissaire Erlendur et à ses deux adjoints. Il se rend compte rapidement qu’il s’agit d’un squelette ancien et une équipe d’archéologues est appelée sur les lieux pour dégager le corps sans risquer de bouleverser les indices, s’il en reste. Il s’agit d’un quartier nouveau et Erlendur enquête, il remonte le temps peu à peu. Ses investigations le mènent à la fin de la deuxième guerre mondiale, sur les traces d’une femme battue sauvagement par son mari.

Comme tous les policiers scandinaves de fiction (je ne me prononcerai pas sur la réalité que je ne connais pas ! ), Erlendur a une vie de famille ratée, il est divorcé, il ne voit presque jamais son fils et sa fille se drogue. Elle l’appelle un soir et il pressent qu’elle est en danger. Elle est enceinte et il la retrouve dans la coma. Les médecins lui disent qu’elle a très peu de chances de s’en sortir. Tout au long du livre nous naviguons entre diverses époques, celle de l’après-guerre où l’on découvre peu à peu l’histoire de la femme en vert et notre époque. Erlendur va voir sa fille à l’hôpital tous les jours pour lui parler. Nous le suivons à travers cette épreuve et son enquête qui met au jour de noirs secrets que beaucoup auraient aimé oublier.

Ce livre nous plonge dans le quotidien d’une famille marquée par la violence, avec quelques scènes insoutenables de violence physique exercée sur la femme ou psychologique sur les enfants. Les personnages sont vrais et attachants, avec une psychologie très travaillée. Il y a toute une réflexion sur la mémoire et sur le rapport à l’enfance, comment se construire quand on a grandi dans la violence.

Un très beau livre à découvrir absolument.

La femme en vert

 

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Les mystères de Djeddah, de Zoë Ferraris Not fade away, de Jim Dodge

2 commentaires Add your own

  • 1. claude  |  7 juillet 2013 à 13 h 53 min

    coucou
    eh bien je pense que ce livre me plairait ! bon en film ça serait super bien aussi car je pourrais faire mes perles en le regardant.
    bon ça fait bien 3 semaines que je ne les ai pas touchées, il faut que je m’y remette.
    j’ai regardé dans le cornet que tu m’as donné ce matin et il y a de très jolies choses dedans mais je ne vais pas te prendre tous tes trucs !! et puis il faut que j’ai de nouvelles idées et ça ça me prend du temps.
    je te souhaite un bon dimanche. gros bisous

    Répondre
  • 2. daphnea  |  7 juillet 2013 à 21 h 22 min

    C’est mon préféré d’Indridason. L’histoire de cette pauvre femme est très touchante. J’ai mis la série de côté, mais je compte bien reprendre les enquêtes d’Erlendur bientôt.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :