Destination Kailash, de Colin Thubron

23 juillet 2013 at 6 h 41 min Laisser un commentaire

Chronique réalisée pour Les Chroniques de l’Imaginaire.

Colin Thubron est un écrivain voyageur anglais très connu qui a remporté de très nombreux prix. Il est classé parmi les cinquante meilleurs écrivains du vingtième siècle par le Times. Dans ce livre nous suivons son périple vers Kailash, la montagne sacrée des bouddhistes et des hindous, située au Tibet. C’est la dernière montagne inviolée de la planète, aucune expédition n’ayant jamais reçu l’autorisation de la gravir.

Par contre c’est un lieu de pèlerinage très important pour les croyants de ces deux religions. Les pèlerins font le tour de la montagne, de laquelle  les quatre plus importants fleuves d’Asie sont issus, chacun à l’un des points cardinaux du Kailash.

Thubron est parti quelques semaines après la mort de sa soeur sans bien savoir ce qui l’attire là-bas. Nous suivons son voyage effectué à pied comme il se doit depuis le Népal avec un guide, un porteur et un cuisinier. Il chemine à travers les montagnes et les vallées, rencontre des habitants du coin et d’autres pèlerins. Il s’arrête dans plusieurs monastères et parle avec leurs responsables.

Il s’intéresse à l’histoire des lieux traversés et aux problématiques actuelles de la région, liées à la pauvreté principalement. Plusieurs de ses interlocuteurs aimeraient avoir accès à l’éducation pour eux-même ou surtout pour leurs enfants, mais c’est très difficile voire impossible vu les conditions politiques et matérielles. Les mariages arrangés sont encore la norme et la société locale évolue peu.

J’ai retrouvé l’ambiance des livres d’Alexandra David-Neel dans ce voyage et un peu de mon adolescence, époque où les livres de cette dame étaient très à la mode. J’ai beaucoup aimé le vocabulaire très riche de Thubron, ses descriptions très poétiques des pays traversés et son regard plein d’humanité sur les personnes rencontrées.

Par contre la spiritualité orientale et son évolution historique ne m’a pas du tout intéressée. Le sujet revient très souvent tout au long de ce récit. Il n’est pas traité de manière ennuyeuse, loin de là et je suis sûre que cet aspect passionnera toutes les personnes qui s’intéressent à ce sujet. Mon désintérêt à ce propos n’est pas dû à la qualité du livre, bien au contraire, mais à mes choix personnels qui sont très éloignés de ce type de spiritualité.

En dehors de cela, j’ai beaucoup aimé ce livre qui m’a fait découvrir une région du monde que je ne connaissais pas beaucoup avec une grande poésie. La réflexion sur les motivations qui nous poussent à agir est aussi très intéressante. Un excellent livre à emmener en vacances.

Destination kailash

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Les jours étranges de Nostradamus, de Jean-Philippe Depotte La muraille de lave, d’Arnaldur Indridason

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :