Sur le fil du rasoir, Oliver Harris

31 août 2013 at 7 h 07 min Laisser un commentaire

Chronique réalisée pour les Chroniques de l’Imaginaire.

Voici un polar qui nous entraîne dans les bas fonds de la finance londonienne et de la corruption. Au début du roman, Nick Belsey se réveille dans un jardin public un matin de février, sur le parking une voiture de patrouille est défoncée. Nick ne sait plus trop ce qui s’est passé. Depuis quelques temps, il est à la dérive. C’est un flic alcoolique, lassé de son métier et surendetté. Il vient de se faire expulser de sa chambre pour cause de loyer impayé, Il n’a même plus un toit sur la tête et ne sait plus ce qu’il a fait au cours de sa dernière soirée arrosée, mais il sent qu’il est à la veille de perdre son travail de flic. Il aimerait sortir de cette situation mais n’en a pas la force. Il s’attend toutefois à avoir de graves problèmes pour ses exploits de la nuit, ce qui ne manque pas d’arriver : Il est convoqué le lendemain par la police des polices.

En attendant, la vie continue et il reçoit un appel lui signalant la disparition d’un milliardaire russe, Alexei Devereux. Normalement les disparitions d’adultes ne sont pas traitées si rapidement, mais comme il s’agit d’une personnalité, Nick se rend chez lui pour voir ce qui se passe. Il trouve une lettre indiquant un suicide, mais aucune trace du corps. La maison est magnifique, située dans un quartier très huppé et Nick est ébloui par tout ce luxe. Durant la journée il trouve diverses petites combines pour se faire payer des verres, quand il ne vole pas carrément du whisky et de la nourriture, n’ayant pratiquement plus un sous en poche. Le soir venu, comme il n’a nul endroit où dormir, il retourne chez le Russe et passe la nuit sur son canapé. Peu à peu, Nick décide de voler l’identité d’Alexei, il utilise sa Porsche Cayenne, essaie sa carte de crédit. Le lendemain soir il trouve le corps dans la chambre forte.Nick décide de vider son compte et de s’enfuir de Londres, mais son projet est difficile à mettre en oeuvre, il doit activer divers réseaux pas nets du tout qu’il fréquente.

La vie d’Alexei semble dangereuse et un tueur professionnel élimine ses proches. Nick enquête sur le Russe pour mieux l’escroquer, mais il n’est pas seul sur le coup et doit prendre les plus grandes précautions. Il tombe aussi amoureux d’une journaliste qui enquête sur les magouilles de la City.

Un polar qui suit un rythme progressif. Le début n’est pas très accrocheur, Nick est un flic aux abois prêt à toutes les combines pour boire un verre gratis ou manger sur le compte d’autrui, de plus il n’est pas très sympathique. Le rythme accélère progressivement durant la première moitié du livre pour atteindre un pic: l’histoire se complique, d’autres personnages font leur apparition et Nick doit redoubler de prudence et de ruse face à un adversaire déterminé et plus compétent que lui en matière d’escroquerie.

Ce livre nous entraîne dans les bas fonds de la finance et de la corruption, avec des flics plus véreux les uns que les autres. Il est vraiment très dense, d’une écriture serrée. Même si la deuxième moitié est pleine d’action, de rebondissement et de suspense, ce n’est pas un livre vite lu. Londres est aussi un personnage du livre et comme je ne connais pas du tout celle ville, je pense avoir perdu quelque chose.

Sur le fil du rasoir

 

Entry filed under: Lectures. Tags: .

Meurtre à la sauce cajun, de Robert Crais La guerre des nains, de Danielle Thiéry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Pat0212 sur Hellocoton

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 24 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :